Accueil Régimes Pourquoi vous allez adorer vos bourrelets

Pourquoi vous allez adorer vos bourrelets

Par Julie Taglioni
65 commentaires
2

Est-ce que vous aussi on vous dit de manger moins gras ?

Surtout, n’écoutez pas ça.

C’est une ERREUR.

On vous dit que si on mange trop de graisses, c’est un accès direct vers les maladies cardiaques, le diabète et même le cancer.

Vous allez voir que… c’est FAUX.

Car ces maladies ne sont pas tant la conséquence de TROP de graisses, mais de l’accumulation de MAUVAISES graisses.

Je vais vous expliquer dans un instant comment faire pour :

  • Savoir si vous avez des mauvaises graisses dans le corps.
  • Les chasser, et diminuer votre tour de taille.

Mais avant, faisons un petit saut dans le temps. Car les graisses n’ont pas toujours été diabolisées comme elles le sont aujourd’hui. 

Comment on est arrivés à détester notre graisse

Le regard sur la graisse corporelle a changé au fil de l’histoire.

Au début du 17eme siècle, les femmes plantureuses aux larges hanches sont considérées comme des canons de beauté.

Regardez ce tableau de Rubens, datant de 1615.

On y voit très bien les bourrelets de Venus, qui est l’incarnation de l’amour, la séduction et la beauté féminine dans la mythologie romaine.

 

 

 

Au 19eme siècle, les rondeurs sont toujours aussi appréciées.

Elles sont synonymes de richesse, succès et pouvoir, comme sur ce tableau de Courbet, peint en 1853.

C’est à partir du début du 20ème siècle que la graisse corporelle commence à perdre sa bonne réputation.

Et aujourd’hui, c’est pire que jamais !

Les médias nous renvoient l’image de corps filiformes, et les bourrelets sont carrément effacés des photos, des vidéos.

Résultat : la plupart d’entre nous maudissent leur gras.

On cherche à tout prix à s’en débarrasser.

Et avec l’âge, c’est de pire en pire : on prend de l’embonpoint, on a la taille moins fine, et les capitons sur nos cuisses sont de plus en plus visibles…

Et pourtant vous allez voir que c’est une formidable chance.

Car le gras est indispensable à notre survie.

Les cellules graisseuses emmagasinent les calories en excès, pour pouvoir s’en servir plus tard et continuer à faire battre notre cœur ou faire fonctionner notre cerveau.

C’est un peu comme une batterie.

C’est grâce à cette formidable capacité de stockage d’énergie que nos ancêtres ont pu survivre à des épisodes de famines. 

Leurs bourrelets étaient leur kit de survie.

Grâce à eux, leurs organes vitaux pouvaient continuer à fonctionner, même en l’absence de nourriture.

Et ces cellules graisseuses ne sont pas seulement des organes de stockage.

Ce sont des cellules extrêmement intelligentes qui synthétisent des hormones essentielles au bon fonctionnement de notre organisme.

Si on manque de gras, c’est tout notre organisme qui tourne au ralenti.

Le corps ne se préoccupe plus de ce qui n’est pas absolument vital : il se met en mode survie et économise les réserves pour alimenter les organes comme le cœur ou le cerveau.

Et on peut même l’observer directement sur : 

  • nos ongles qui deviennent cassants,
  • nos cheveux qui sont rêches et abîmés,
  • nos lèvres qui se gercent et craquèlent à la moindre occasion.

Mais si le rôle de certaines graisses dans l’organisme est vital, vous allez voir que certaines autres peuvent avoir de lourdes conséquences sur notre santé.

Mais alors quelle est la différence entre les bonnes et les mauvaises graisses ?

Tout dépend…de là ou elles se trouvent. 

Sur les hanches c’est mieux que sur le ventre : voici pourquoi

L’importance de la localisation des graisses a été mis en lumière par une étude portant sur les sumotoris.

Ces lutteurs traditionnels japonais ont une spécificité : ils pèsent en moyenne…200kg !

En étudiant leur état de santé, le professeur Yuji Matsuzawa de l’Université d’Osaka, au Japon, a fait une surprenante découverte1.

Il s’est rendu compte que malgré leur poids, les sumos en activité sont très souvent épargnés par les maladies liées à l’obésité.

Le mythe s’effondre : la quantité de graisses n’est pas ce qui favorise les maladies liées au surpoids… l’enjeu se trouve dans l’endroit où elles sont.

En étudiant les sumos, le professeur Matsuzawa s’est rendu compte d’une chose :

  • leur graisse est majoritairement localisée sous la peau
  • et non pas autour des organes de l’abdomen ou du thorax.
  • elle est répartie à l’extérieur, sur les fesses, les cuisses et les hanches.

Ils ont donc beaucoup de graisse sous-cutanée (sous la peau), mais très peu de graisse viscérale.

La graisse viscérale est la graisse qui se loge dans les zones dangereuses c’est-à-dire autour des organes comme le foie, le cœur, le pancréas ou les reins.

Elle est dangereuse car elle dérègle les fonctions des organes vitaux et est responsable de la formation de cytokines, des molécules inflammatoires.

Des taux élevés de ces molécules sont liés à un risque plus élevé de diabète de type 2, d’insulino-résistance, de maladies cardiaques et même de certains cancers.

Je vais vous dévoiler dans un instant comment faire pour éliminer les mauvaises graisses.

Mais avant, j’aimerais vous donner les clés pour déterminer si vous avez trop de « mauvaise graisse ». 

Avez-vous trop de graisse viscérale ?

Pour être tout à fait honnête, il n’existe pas de moyen simple pour déterminer précisément votre taux de graisse viscérale.

Les seules techniques vraiment fiables sont les techniques d’imagerie médicale de pointe comme l’IRM ou le scanner.

Malgré tout, il existe 2 indicateurs couramment utilisés par les scientifiques dans leurs études et qui permettent de nous donner une idée de notre taux de graisse viscérale.

  • L’Indice de Masse Corporelle : il se calcule en divisant votre poids (en kilogrammes) par votre taille au carré (en mètres).

C’est un indicateur de santé global très souvent utilisé mais qui reste peu précis.

D’autant plus que même si votre taille et votre poids sont les mêmes aujourd’hui qu’il y a 20 ans, la répartition du gras est différente.

D’ailleurs, vous avez peut-être remarqué une prise de poids ou un changement de silhouette chez vous alors que vous n’avez rien changer à vos habitudes alimentaires.

C’est un phénomène normal.

En vieillissant, les graisses ont tendance à se déplacer vers la zone viscérale et à s’y accumuler plus facilement.

Il faut donc être d’autant plus vigilant sur le second indicateur…

  • Le tour de taille : c’est une mesure facile à faire, et qui complète le calcul de l’IMC.

Encore faut-il bien s’y prendre !

Pour mesurer correctement votre tour de taille, prenez un mètre ruban et placez-le au-dessus des os des hanches.

Prenez la mesure à la fin d’une expiration normale.

Si votre tour de taille multiplié par 2 est supérieur à votre taille, cela signifie que vous avez certainement un excès de graisse viscérale.

Mais, pas de panique. Il existe des moyens très simples pour chasser ces mauvaises graisses. 

5 conseils pour vous débarrasser de votre graisse viscérale

Il est fréquent d’entendre les médias dire que si on a un excès de graisse, il faut adopter une alimentation moins grasse. Rien n’est plus faux.

En revanche, on sait depuis longtemps qu’un régime pauvre en glucides peut faire une sacrée différence sur votre silhouette.

  1. Fuyez les sucres : de nombreuses études ont démontré l’efficacité des régimes pauvres en sucres sur la diminution de la graisse viscérale.

Une étude de 8 semaines a été menée par des chercheurs de l’Université d’Alabama, aux États-Unis sur 69 hommes et femmes en surpoids. Les scientifiques ont observé  que les personnes qui suivaient un régime pauvre en glucides perdaient 10% de graisse viscérale en plus que ceux qui suivaient un régime pauvre en lipides3.

Chassez au minimum le sucre et tous les aliments sucrés (desserts, sodas, confiture…) de votre alimentation, mais aussi le blé et les féculents, qui sont très riches en amidon.

Pour les plus motivés d’entre vous, le fameux régime cétogène du Dr Russel, dont je vous ai déjà parlé dans un de mes articles précédents, est aussi redoutablement efficace pour améliorer votre santé et déloger la graisse viscérale. 

  1. Consommez plus de protéines : si vous augmentez votre apport en protéines, vous éviterez plus facilement les petites fringales et résisterez bien mieux à la tentation de céder à un paquet de biscuits.

Car les protéines favorisent la production d’hormones intestinales qui régulent la satiété.

Une étude publiée dans la revue américaine American Journal of Physiology-Endocrinology and Metabolism a montré que les protéines peuvent également stimuler le métabolisme et favoriser la perte de graisse viscérale4.

Voici quelques excellentes sources de protéines : la viande, le poisson, les œufs et les légumineuses comme les lentilles, les pois ou les haricots secs.

Les légumineuses sont par ailleurs très riches en fibres solubles, qui participent au maintien de l’équilibre de la flore intestinale et contribuent à la sensation de plénitude et de satiété. 

  1. Limitez votre consommation d’alcool : nous avons tous un père, un frère ou un oncle qui arbore un joli « ventre à bière ».

C’est un vrai problème, qui concerne beaucoup d’hommes, et ils y sont encore plus sujets après 55 ans.

Mais en réalité on devrait plutôt parler de « ventre à alcool ».

Vous ne le savez peut-être pas mais les boissons alcoolisées sont toutes très caloriques :

  • 10 cl de vin rouge vous apporte deux fois plus de calories que la même quantité de Coca-Cola.
  • Un verre de bière ? C’est l’équivalent de 5 morceaux de sucre pour votre organisme.

Et je ne parle même pas des cocktails, apéritifs comme le whisky ou le Kir…ce sont de véritables bombes caloriques.

Et en plus de vous apporter un excès de calories, l’alcool ralentit l’élimination des graisses, et favorise leur stockage.

Résultat ? Votre tour de taille augmente.

C’est ce qu’a montré l’équipe du professeur coréen Mikyung Ryu dans une étude publiée en 2010 portant sur la relation entre consommation d’alcool et tour de taille de 5195 hommes et 3408 femmes âgés de 30 à 87 ans5.

Et le résultat est sans appel : plus la consommation d’alcool des sujets est importante, plus leur tour de taille est élevé.

Pour préserver (ou retrouver) votre ventre plat, je vous conseille donc de faire une croix sur votre petit verre quotidien, et de réserver la consommation d’alcool à des événements particuliers. 

Je vous ai uniquement parlé d’alimentation avec ces 3 premiers conseils :

  1. fuir les sucres
  2. consommer plus de protéines
  3. et limiter sa consommation d’alcool

Mais vous allez voir que d’autres facteurs entrent en jeu pour déloger la graisse abdominale. 

  1. Dormez bien et suffisamment : ça peut vous paraître surprenant, mais de nombreuses études scientifiques ont prouvé qu’un manque de sommeil peut augmenter le risque de prise de poids au niveau viscéral.

À l’inverse, l’augmentation du sommeil aide à réduire la graisse viscérale.

Des chercheurs de l’Université de Recherche en Santé du Canada ont mené une étude sur 6 ans auprès de 293 personnes et montré que l’augmentation du sommeil de 6 heures (ou moins) à 7 ou 8h par nuit réduisait la prise de poids au niveau abdominal de 26%6.

Et si comme moi vous êtes du genre à virevolter dans tous les sens dans votre lit avant de trouver le sommeil, je vous conseille vivement de vous renseigner sur cette formidable hormone naturelle : la mélatonine (à laquelle j’ai consacré un article complet que vous pouvez trouver ici).

Chez moi, l’effet de la supplémentation en mélatonine a été immédiat : associée à une cure régulière de magnésium, j’ai retrouvé très vite un sommeil profond et serein.

Le magnésium est par ailleurs une formidable substance naturelle pour apaiser les tempéraments anxieux ou stressés.

Il peut vous aider à appliquer le conseil n°5. 

  1. Réduisez le stress : vous vous faites du souci pour votre santé, vous redoutez les factures à payer avec votre petite retraite, vous être stressé pour ce rendez-vous…tous ces épisodes de stress ou d’anxiété peuvent augmenter votre tour de taille !

Car ils stimulent les glandes surrénales du corps et produisent du cortisol, l’hormone du stress, en excès.

Une étude américaine a montré que l’excès de cortisol peut augmenter le stockage de graisse viscérale7.

Donc détendez-vous !

Faites un sport qui vous défoule, essayez le yoga ou la méditation…ou tout simplement profitez de vos proches. 

Si vous appliquez bien ces 5 conseils, vous devriez rapidement voir des résultats.

Votre tour de taille va diminuer, et vous pourrez enfin remettre les vêtements dans lesquels vous ne rentriez plus depuis des années !

Et vous, dites-moi quel regard avez-vous sur votre graisse ?

Ces conseils vous ont-il aidé ? Partagez moi votre expérience en commentaires ci-dessous !  

 

A très vite !

Julie Taglioni

65 commentaires
2

Laisser un commentaire

65 commentaires

morat 16 janvier 2021 - 10 h 34 min

Très intéressant !

Répondre
FALCO Michelle 18 janvier 2021 - 8 h 37 min

Bonjour 😃
Je suis Michelle F bientôt 70 ans, mon 1er régime à 14 ans,depuis je les ais tous essayés…1m58 pour 57 a 60 kgs, je ne fais pas partie des grosses, je suis plutôt longiligne figure mince pas de graisse dans les bras ou les jambes et fesses plates, seul problème mon gros ventre en avant style « biafrais » sans méchanceté !
Mais 95 poitrine 100 hanches et 88 taille.
Pas de problèmes de santé, on m’a fait prendre du Vasten 40mg pour le cholestérol pendant 30 ans que j’ai remplacé par de la levure rouge 5 ans puis plus rien, l’alimentation est mon médicament ! A ma dernière prise de sang il fallait que je prenne un cachet pour la thyroïde…je me gave de fruits de mer, d’huitres et de poissons et depuis je ne suis plus retournée voir mon médecin, car à chaque fois j’ai droit à faire des examens, angiologie :parfait, 1 mini plaque d’atherome sous bras droit insignifiant (avec 3,5 à 4 de Ldl tte ma vie 🤣), cardio : parfait, poumons foie etc tt est OK…sauf pour les intestins que je ne veux pas faire vu l’anesthésie.
J’ai toujours fait du sport gym ski compétition danse sportive et maintenant randos, et gym le matin (juré les ados ne font rien).
Vous savez tout, je fais attention à ce que je mange et j’applique vos conseils, je me soigne avec les huiles essentielles, curcuma etc , et les tisanes (incroyable).
Mon problème de vie : éliminez mon ventre et en même temps ma constipation, malgré Orange ou pamplemousse le matin, protéine légumes fromage chèvre ou brebis, fruits compotes maison (je n’achète rien en tout préparé) eau Hepar, psyllium, etc,etc
Je suis un cas ! J’ai suivit les conseils des médecins traditionnels pendant 50 ans maintenant stop, sans tomber dans le charlatanisme !
Merci d’avoir lu ma lettre jusqu’au bout, quoi que les votres sont encore plus longues, mais j’apprends !
A bientôt j’espère
Michelle F

Répondre
Florence 18 janvier 2021 - 9 h 25 min

Merci tout simplement de ces bons conseils

Répondre
Anna 18 janvier 2021 - 9 h 47 min

Très bons conseils clairs et précis merci
Cordialement Anna

Répondre
Rousseau 18 janvier 2021 - 10 h 09 min

Oui merci pour vos conseils que je vais essayer de mettre en pratique. J’ ai 68 ans et j ai pris surtout autour de la taille. Je sais que ma glycémie est élevée donc je vais commencer par éliminer du sucre de mon alimentation. Apres j ai un mauvais sommeil lié à trop d angoisses et de stress aggravé depuis la COVID.

Répondre
Chenot 18 janvier 2021 - 10 h 28 min

Attention ⚠ on adore Dieu seul, le respect du vocabulaire français, on aide , on apprécie son corps 👌 merci pour vos bons conseils 🙋‍♀️

Répondre
Maury 18 janvier 2021 - 10 h 46 min

Oui les Bains Dérivatifs qui diminuent les graisses non désirées et mettre du froid entre les jambes avant de dormir permet d’avoir un sommeil réparateur.je le fais et c’est extraordinaire ! Belle journée à vous Anna

Répondre
CHAIZE Georges 18 janvier 2021 - 10 h 48 min

merci, je savais que je devais plus dormir que je ne le fais, mais voila une raison de plus ! je ne suis pas en surpoids, n’ai qu’un peu de ventre depuis le confinement (bien moins d’activité physique) . j’ai 62 ans et aux (avant confinement) dires de certaines de mes amies, je suis encore bien comme physique séducteur ! mais bon, inutile de se relâcher !

Répondre
Bonicel Josette 19 janvier 2021 - 0 h 44 min

Bonjour,
Voici un extrait de l’article trouvé sur le web, quand on recherche le régime du Docteur Russel?
Difficile de s’y retrouver.
Quand dites vous ?
Merci pour votre réponse.
Josette

ALIMENTATION
Jeudi 16 Juillet 2020
Agrandir
MAGAZINE
Le régime cétogène peut être utile (mais pas pour perdre du poids durablement)
Par Boris HANSEL, médecin, Maître de conférences des universités-praticien hospitalier, Inserm U1148, Faculté de Santé, Université de Paris
Réduire sa consommation de glucides pour privilégier les lipides : c’est le principe du régime cétogène, appelé « keto diet ». Souvent adopté pour perdre du poids, il risque d’entraîner un rebond pondéral dès son arrêt. En revanche, il pourrait avoir d’autres bienfaits pour la santé.

Répondre
Dominique Silvente 18 janvier 2021 - 10 h 59 min

bonjour, vous dites : 10 cl de vin rouge vous apporte deux fois plus de calories que la même quantité de Coca-Cola. Il aurait fallu compléter en indiquant qu’au niveau des glucides il y en a presque 5 fois plus dans le Coca-Cola, ce qui équivaut à 9 morceaux de sucre par canette de Coca et c’est bien là le problème du sucre. Les calories c’est une chose mais le sucre est bien plus problématique.

Répondre
JJKVN 18 janvier 2021 - 11 h 05 min

Bonjour,
Merci pour vos conseils.
Que pensez_vous de l’alimentation cétogène ?
J’en suis très satisfait.
Cordialement

Répondre
Michele RAMBEAU 18 janvier 2021 - 11 h 06 min

Mes bourrelets je les déteste; parce que depuis qu’ils sont présents je ressens une fatigue que je n’ avais jamais connue. J’ai pris 17 Kg en 2 ans. Je pèse 75Kg, j’ai 76ans. Mes vêtements ne me vont plus et ma tournure ne me plait pas du tout.
Je n’ai jamais fait de régime car c’est stupide… je n’aime pas le sucre, depuis l’âge de 15 ans ; ni les boissons sucrées du commerce ou les alcools forts, tout au plus une coupe de champagne Bio avec la famille ou des amis, mais cela reste rare. Je consomme des protéines normalement, légumineuses, viandes blanches et poisson (que je préfère par goût), je ne mange pas de pain, ni pomme de terre, rarement des pâtes (que j’aimais bcp.) mais plutôt du riz. Je ne prends aucun médicaments en dehors de qques compléments alimentaires: Zinc, magnésium, Sélénium, Vit D3. Et pourtant je grossis.
Mes analyses au niveau thyroïde sont normales, mais curieusement, je n’y croie pas. Si vous avez une idée merci d’avance de bien vouloir la partager. Très bonne journée. Michèle

Répondre
PROLA 18 janvier 2021 - 11 h 28 min

Merci pour ces bons conseil. Je vais les suivre.

Répondre
Cambournac 18 janvier 2021 - 11 h 28 min

Merci pour vos précieux conseil

Répondre
Laurent Bouvard 18 janvier 2021 - 11 h 34 min

en medecine chinoise : brs droit réceptacle des émotions qui traversent pour diffusion 1ère er=t 2éme côte puis reépatition sur la ligne plexus/cerveaux, les mauvaises vous ocasionnnent desdérèglement de l’apareil digestif les bonnes vous libèrent et vous aportent l’alégresse. merci de vos exelents conseils ,. quand vous souffrez d’une double hernie « intramédulaire en C5/6/7 et qune de ces cervicales bouge , celà declancehe un processus gastroinflamatoire qui rend inopérent tout type de soin donc la seulesolution est d’essayer de garder sa musculation support e la charpente osseuse mais de faire un peut de sport et de ne pas oublier les quelques plaisirs de la vie qui sont bons pour le moral mais surtout de s’éloigner de tout stress . Merci de vos conseils

Répondre
Lamarque 18 janvier 2021 - 11 h 49 min

Bonjour, j’ai 64 ans, toujours sportive, sous Levothyrox 125, avec des antécédents de cancer du sein et problèmes de genoux, j’essaie de faire attention à mon alimentation sans être frustrée, mais j’ai pris 5 kilos que je n’arrive pas à perdre, j’ai essayé la chrononutrition sans trop de résultats, vos conseils sont très intéressants mais quand et comment répartir l’apport de légumes où de légumineuses dans la semaine. J’ai besoin d’être orientée à ce sujet. Merci à vous

Répondre
GéCé 18 janvier 2021 - 11 h 53 min

bravo pour cet article très complet et qui propose des solutions.

Répondre
Lamelot Jacqueline 18 janvier 2021 - 12 h 24 min

Merci beaucoup pour tous ces conseils !

Répondre
Gulizar Ekiz 18 janvier 2021 - 12 h 31 min

Bonjour,je suis une femme de 38 ans eu 3 grossesses avec prise de poid de 33 kilo à chaque fois. je suis tout à fait daccord avec vous.. jai fait un régime sans sucre de deux mois et perdu 13 kg en 2 deux mois… j’ai jamais été aussi mince jeune fille, j’avais beau faire du sport ou autre diet je perdais pas mes cuisses mais la j’étais aux angesoui jai pas du tout réduis le gras pendant ma diet …voila merci pour vos mail

Répondre
Catus 18 janvier 2021 - 12 h 49 min

Merci beaucoup.

Répondre
MARTINE BERTHIER 18 janvier 2021 - 12 h 53 min

Merci pour ces bons conseils.
Je mets à profit à partir d’aujourd’hui ces conseils qui j’espère réduiront le bourrelet autour de la taille.

Répondre
Jaline 18 janvier 2021 - 13 h 02 min

Bonjour,
Tout d’abord merci pour cet éclairage, les fêtes ne sont pas de bonnes périodes pour éviter le sucre, on m’offre des chocolats, des petits gâteaux, bref de quoi prendre des kilos, la période actuelle pour faire du sport…..Nadal !
Il me reste une discipline chaque jour à respecter pour éviter ces cadeaux ! Je vais faire le nécessaire notamment au sujet des chocolats.
J’espère que je vais lâcher un peu de graisse qui commence à trop me cerner.
Bonne journée, et encore merci pour vos conseils.
Jaline

Répondre
Chantal Chantal 18 janvier 2021 - 13 h 24 min

Oui ces conseils m’ont satisfait et je vais tenter de les suivre surtout au niveau de la réduction des apéritifs.

Répondre
lola 18 janvier 2021 - 13 h 29 min

Oui, cet article m’a beaucoup aidé. Un grand merci Julie.

Répondre
Addi 18 janvier 2021 - 15 h 49 min

Bonjour ,merci pour vos explications
Mon problème c,est que je ne mange pas tous ces interdits ,mais j,ai beaucoup de graisses viscérale, par contre je mange souvent du pain maison fait à base de semoule de blé, comment me débarrasser de toute cette graisse svp aiguillé moi
Cordialement

Répondre
Carl 18 janvier 2021 - 13 h 43 min

Bonjour

J’ai été en cure pour perdre du poids. J’ai scrupuleusement suivi toutes les directives, resultat : 300gr en 3 semaines, pendant que d’autres perdaient jusqu’à 7 kg /sem, en faisant des écarts et moins dd sport que moi.
Les diététicienne m’ont répondue  » c’est lié au stress ». À mon retour ma généraliste était fâchée que je n’ai rien perdu.
Elle a vérifié l’alimentation et décrété qu’on nous nourrissait trop.
L’endocinologue a dit  » ben vous resterez grosse »
J’ai, grâce aux diététicienne du centre de cure, commencé un programme anti stress avec un coach sportif.
Mon corps changeait mais pas de perte de poids. L’endocinologue et la generalist : pas contentes.
J’ai eu un cancer du colin…OP par celui mais le chirurgien a dû pratiquer une laparothomie de 25 cl de long, suite aux abcès tout le long des intestins.
Qu’est ce qui a provoque cette multitude d’abces ? Personne n’a su me répondre.
Depuis la laparothomie, mon ventre « pend ». Mon kiné m’a dit que le chirurgien a « coupé » ds les abdos et « le filet »

J’ai changé de généraliste, je ne supportais plus ce stress dû à son attitude. Je sais qu’elle a perdu nombre de sa clientèle pour cette raison.

Je mange équilibré mais je craqué pour du sucré dès que ça ne va pas.

Comment faire pour ne plus avoir envie de sucré ?

Merci pour vos conseils.

Cordialement

Répondre
Paolini Carolina 18 janvier 2021 - 14 h 29 min

Merci beaucoup

Répondre
Langlet Philippe 18 janvier 2021 - 14 h 36 min

J’ai 75 ans, 87 kilos pour 1m75 , 1m79 à 20 ans; je me suis sauvé la vie en novembre 1997 grâce au régime ancestral de Jean Seignalet : 33% de protéines animales et végétales, 44% de sucres lents , 23% de graisses
saturées, moninsaturées, poly-insatirées dont 4 omega 6 pour 1 omega 3 de poissons ou Krill.
Sans compter les vitamines D3, C, K, ; le magnésium, le zinc, le sélénium .
Bonne Santé julie

Répondre
Monique CHOPIN 18 janvier 2021 - 15 h 41 min

Très intéressant. Seulement je ne supporte pas la mélatonine, elle me donne des vertiges et j’ai l’impression , le lendemain, d’avoir fait la fête !!

Répondre
Marie-Pascale Marchand 18 janvier 2021 - 16 h 32 min

oui , c’est trés juste!! nous sommes sous un dictat de la minceur!!! J’ai 69 ans bientôt , avec des bourrelets au niveau des hanches et des cuisses et je m’en porte trés bien!! En plus , ce qui n’est pas négligeable , je suis appréciée par qq gente masculine , non seulement pour mon corps , mais aussi pour ce que j’apporte dans les relations intellectuelles ,(sans vouloir me faire mousser et rester humble)!! Mais les vrais hommes , ceux que l’on peut dire qu’ils sont de vrais hommes , n’aiment pas les corps « standars »! « les corps de notre triste époque filiformes »!!! Rien d’attrayant pour eux , et donc aucune réelle valorisation d’une femme digne de ce nom!! Une femme doit être un soutien moral pour un homme!!! Elle doit pouvoir être admirative de la masculinité de l’homme qui est dans ce cas soutenu pour ce pour quoi il a été crée!! N’en déplaise à un homme HOMO!!!! (QUI FUIT SON ÊTRE MASCULIN ET TOUT ÊTRE FEMININ CAR IL NE S’ACCEPTE PAS VIS A VIS DES FEMMES CREEES FEMININE!!!!) QUELLE JOIE DE SE SAVOIR VALORISEE FEMME MEME AVEC DES BOURRELETS PAS OBLIGEE DE SUIVRE SCRUPULEUSEMENT UN REGIME ALIMENTAIRE IMPOSE PAR UNE NORME ABSURDE!!!!!!!
Bref , se sentir éxister avec plaisir FEMME !! AVEC L’APPRECIATION SINCERE ET BONNE DE L’HOMME ET VIS-VERSA !!!!!
BON OK ? JE SUIS UNE GRAND MERE ET JE COLPORTE LES IDEES RECUES DANS MON ENFANCE!!!!! MAIS LES PEINTURES DES ANNEES 50 REFLETTENT BIEN CE BONHEUR DE VIVRE!!!!!! Dommage que les grands parents soient mis en partie au « placard »!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

Répondre
alain 7 février 2021 - 18 h 00 min

Moi je veux perdre les bourrelets par radinisme, pas envie de racheter des chemises et tee shirt…..

Répondre
Ziani Sophie 18 janvier 2021 - 16 h 46 min

Bonjour,

Victime d’un AVC en mai 2020, et une hospitalisation de deux mois durant lesquels je n’ai rien bu ni mangé pendant un mois, j’ai pris 8 kilos après ma sortie et j’arrive dangereusement au surpoids.
Je sais que ce « régime » forcé est responsable de cette prise de poids. Comment perdre ces kilos sans risque…?
Pouvez-vous m’aider . Merci

Répondre
CASAUBIEILH 18 janvier 2021 - 17 h 06 min

Bonjour
Et bien moi, j’ai un problème que personne n’aborde: un problème de maigreur: 1m76 pour 58 kg. C’est vrai, je n’ai jamais dépassé les 65 kg. Mon problème c’est que je ne peux pas prendre de poids; si je dois être hospitalisé, j’ai bien peur de pas m’en tirer intact

Répondre
DURAND TOUZ Ghildas 18 janvier 2021 - 17 h 20 min

Merci Julie pour cet exposé, bien charpenté, clair, et … bref.
Une question toutefois : que doit -on faire avec l’ IMC une fois qu’on l’a calculé ? Et comment le combiner avec le tour de Taille ?

Au plaisir de vous relire. En attendant, j’envoie un double de votre texte à mon épouse et à notre fiston.

Kennavo.
GhDT

Répondre
Sylvie Archambault 18 janvier 2021 - 17 h 24 min

Merci, votre rubrique est très apaisante. Des conseils simples, faciles à comprendre et surtout à intégrer dans notre quotidien. C’est encourageant parce que finalement je me rend compte que j’ai chez moi tout ce dont j’ai besoin pour me nourrir sainement et contribuer à ma santé. Pourquoi se faire ça compliqué quand on peut se faire ça simple. Merci.

Répondre
Sandra 18 janvier 2021 - 17 h 27 min

Bonjour, merci beaucoup pour ce superbe article. Je ne comprends pas comment faire le calcul quand vous dites:
« Si votre tour de taille multiplié par 2 est supérieur à votre taille, cela signifie que vous avez certainement un excès de graisse viscérale. » Exemple svp?

Répondre
lola 19 janvier 2021 - 22 h 46 min

oui c’est cela

Répondre
GINETTE CHERVIER 18 janvier 2021 - 19 h 34 min

Merci pour vos conseils pour mon Mari il a complètement supprimer le sucre les féculents j’essaie de faire beaucoup de légumes pas de pâtes mais je n’ai pas encore réussis avec le pain mais j’ai bon espoir dit arriver car il a perdu environ 5kg
et quand on arrive en dessous de 100 on est content pour 1m78. Donc je profite aussi du régime et je fais 5km chaque jour de marche sportive moitié plat moitié en montée bonne côte et j’ai perdu mon petit ventre rond et mes petits pneus autour de la taille c’est génial cela prend une heure par jour mais à la retraite c’est rien pour être en forme….

Répondre
Chu-Chu 18 janvier 2021 - 20 h 19 min

Chez nous, les repas se composent de légumes+++ de protéines et d’huile++, je fais la cuisine. Personne n’a de surpoids, même pas moi à 72 ans. Nous prenons des vitamines C et D, du zinc. J’utilise beaucoup les épices. Nous ne sommes pas malade.
Merci, pour vos conseils, s’ils pouvaient être plus largement diffusés et arriver dans les oreilles de nos dirigeants!!!!!!!

Répondre
Monique MARCHAND 18 janvier 2021 - 20 h 47 min

merci pour tous ces bons conseils. En effet ma graisse viscérale n’a guère dimunuée, et pourtant en une année j’ai perdu 7 kg et des cm de tour de taille. J’ai suivi les conseils d’une nutritionniste; mais maintenant je plafonne et ne peux plus perdre de poids.

Répondre
Danielle Da graca 18 janvier 2021 - 20 h 47 min

Bonjour , merci pour vos conseils que vais mettre en œuvre des aujourd huit !

Répondre
Lopez 18 janvier 2021 - 21 h 02 min

Bonjour, j’ai commencé par supprimer le sucre dans mon café ça été dur au début maintenant cela fait maintenant 6 ans et je continue à ne pas sucrer mes yaourts . Si je fait des écarts comme pendant les fêtes, je prends du poids et c’est comme ça que j’ai compris ça que le sucre me faisait des bourrelets aux hanches,taille .mais aussi le ventre.

Répondre
Danielle Da graca 18 janvier 2021 - 21 h 47 min

Bonjour , et merci pour vos conseils , j’ aurais une question , le miel est il a bannir ? Car je remplace le sucre par le miel exemple dans mon café !!

Répondre
Lessomo Yaba 18 janvier 2021 - 22 h 22 min

Merci beaucoup j’ai été surprise par les facteurs de prise de graisse viscérale et je comprends mieux l’augmentation de mon tour de taille maintenant !

Répondre
TARUOURA RUDOLPHE 19 janvier 2021 - 3 h 02 min

Merci beaucoup de vos conseils. Je voudrais vous demander une chose. Plus de Sucre. Ça voudrais dire plus de fruits ???

Répondre
Denise Kubiak 19 janvier 2021 - 8 h 34 min

Vos conseils me redonne confiance. Pendant les fêtes j’ai pris du poids et de la graisse vicerale. Je vais suivre vos conseils. Le sucre appelle au sucre. Je le donne 6 mois pour voir des résultats .

Répondre
NOËL 19 janvier 2021 - 9 h 25 min

Bonjour Julie
Oui tout ce que vous expliquez est très juste!
Merci d’avoir précisé qu’il existe d’autres sources de protéine que la viande…
Merci pour vos articles documentés non culpabilisants…et plein de bon sens
Brigitte

Répondre
Diane 19 janvier 2021 - 11 h 14 min

Bonjour, Enfin quelqu’un qui parle dans le sens de mon ressenti et vécu. Il est en effet certain que depuis que je ne consomme quasiment plus de sucre (soit environ 1 an) les traces de cellulite fondent. Pas du jour au lendemain évidemment. C’est là depuis de nombreuses années et avant d’avoir tout perdu je pense que cela prendra encore quelques mois ou quelques années. Je continue à consommer du beurre, des huiles, du poulet avec du gras sans exagérer car s’il y en a trop je suis dégoûtée. Il me suffit de rester vigilante sur mon ressenti corporel… MAIS c’est la plus grande difficulté : discerner ce que mon corps apprécie ou si c’est le désir de manger un aliment qui l’emporte. Merci pour cette mise au point qui correspond totalement à ce que je vis !!!

Répondre
Diane 19 janvier 2021 - 11 h 18 min

… J’ajoute… que je n’ai pas de complexe pour mes graisses. Elles sont là sans excès et j’accepte leur présence. Je crois sincèrement que c’est de cette façon qu’elles partiront comme elles sont venues 😉

Répondre
maya 19 janvier 2021 - 16 h 52 min

Un grand merciiiii c’est un bel article

Répondre
lola 19 janvier 2021 - 22 h 36 min

Bonjour mon IMC est à 20.5 donc ni maigre ni grosse, mais le tour de ma taille fait 75cm je trouve que c’est trop même si je multiplie par deux ce qui donne 150 et que je mesure 1m56 donc plus que 1m50 Quand j’avais 20a j’avais une taille de guêpe 58cm maxi 60cm et maintenant j’ai des poignets d’amour et un peu de ventre (j’ai eu 4 enfants) pourtant je n’aime pas le sucre, je ne bois pas d’alcool je mange aussi bien des légumes bio que des protéines (oeufs bio poulet bio boeuf label rouge poisson) je dors beaucoup 9h sans réveil. Je comprends pas pourquoi le peu de graisse que j’ai se loge à la taille et hanches (poignets d’amour) ??

Répondre
RENE 21 janvier 2021 - 10 h 01 min

Merci pour tous ces conseils!!! Maintenant faut passer à l’action.

Répondre
DOUBLEDENT 21 janvier 2021 - 11 h 02 min

BONJOUR. MERCI POUR VOS TRES ECLAIRANTES ET PRECIEUSES INFORMATIONS.

Répondre
Salla 24 janvier 2021 - 13 h 19 min

Merci infiniment pour ses conseils aussi important que la vie.

Répondre
Diot 25 janvier 2021 - 10 h 02 min

Je n’ai pas de graisse , mais je prend en compte tous vos précieux conseils pour continuer à me nourrir correctement.
Je vais transférer à des personnes qui en on besoin . Merci beaucoup.

Répondre
FABRY Jeanine 28 janvier 2021 - 5 h 23 min

Bonjour, Pour raison de santé il faut que je me débarrasse,des,15 kilos que j’ai accumulés depuis mon mieux être après ma sévère dépression – Actuellement, j’ai des problèmes circulatoires ainsi que de la rétention d’eau et jambes douloureuses et pieds et chevilles enflés. J’ai consulté un cardiologue – Ce n’est pas cardiaque mais j’ai 20 kilos de trop qui me fatiguent. Je mesure 1 m 70 et je pèse 95 kilos – J’ai 78 ans – Je suis soignée pour la thyroïde qui est normale avec le traitement. Je dors très mal avec des apnés du sommeil. Après le test je suis appareillée depuis 3 semaines – J’ai également un petit indice de la maladie de Parkinson avec traitement de Dopamine 3 x par jour – Je suis handicapée pour marcher après une déchirure du muscle fessier de ma jambe portant une prothèse de hanche. Voilà pourquoi je ne peux pas bouger comme il le faudrait. Je me déplace avec une canne pour compenser mon déficit de ma jambe qui n’a plus de force. Heureusemet que je garde le moral grâce aux conseils que m’ont donné les psychologues pendant mon hospitalisation en clinique Psychiatrique et actuellement en continuant d’aller 3 demi-journées par semaine dans l’Hôpital de Jour de cette même clinique.
Bonne journée – Bien cordialement – Jeanine FABRY

Répondre
Bordeloup 7 février 2021 - 9 h 49 min

Bonjour
Excellent article très intéressant !
Merci de continuer 👍Mireille

Répondre
Fendler 7 février 2021 - 12 h 04 min

Et la Méthode de France Guillain avec le Miam o fruit et le Miam o 5 et le bain derivarif. Elle en parle depuis très longtemps

Répondre
Fessy Marie Thérèse 7 février 2021 - 15 h 48 min

Merci pour cette précieuse information.
Cela dit, j’ai une température quasi constante de 17° dans mon appartement et ne constate pas que ça ait pour effet de me faire perdre du poids …

Répondre
Jean-Philippe louis coltel 7 février 2021 - 16 h 04 min

Bonjour !

Super l’article, comme d’hab !

Merci

Coeurdialement jp

Répondre
Marie-Christine Rosticher 7 février 2021 - 17 h 01 min

Bonjour,
dommage que les études mentionnées impliquent ou des souris ou uniquement des hommes… le métabolisme et les hormones spécialement féminines permettent-elles de confirmer ces résultats ? Raz le bol des études qui n’impliquent que des hommes ou des animaux. C’est prendre la partie pour le tout … c’est déjà ce qu’il se passe dans l’élaboration des médicaments avec des problèmes de surdosages ou des risques de diagnostics complètement fausses parce que les médecins ne connaissent que les symptômes de certaines maladies chez les hommes … le livre « mauvais traitements » de Delphine Bauer et Ariane Puccini est assez documenté à ce sujet.

Mat beschte Gréiss, best regards, meilleures salutations,mit freundlichen Grüßen, un cordial saludo

Répondre
grihangne 7 février 2021 - 17 h 19 min

En complément de tout cela s’initier aux bains dérivatifs. Ça marche très e

Répondre
Mohammed Rahmouni 7 février 2021 - 18 h 03 min

Bonjour, je trouve que le régime préconisé par le dr Delabos est intéressant de ce point de vue . C’ est la chrononutrition

Répondre
Joelle 14 février 2021 - 9 h 52 min

Bonjour, j’ai lu avec attention votre article au sujet de la graisse brune. Pour manger plus gras jai un problème : comment digérer les graisses sans vésicule biliaire ? Merci de votre aide !

Répondre
florence barthes 1 mars 2021 - 12 h 48 min

Vraiment super cette lettre d’information.
Bravo et merci pour ces compléments d’information sur la graisse brune.
Je connaissais déjà le travail de France Guillain cette lettre complète bien son approche.

Répondre

Articles similaires