Accueil Maladies Covid-19 : attention si vous vivez en appartement

Covid-19 : attention si vous vivez en appartement

Par Benoit Dauriac
8 commentaires
3

Depuis quelques semaines, il y a une inégalité terrible dont personne ne parle en France.

Et il y a ceux qui vivent dans une maison, à la campagne, ou qui peuvent sortir dans leur cour ou leur jardin.

Et tous ceux qui sont « confinés » en ville, en appartement.

Parmi ceux-là, il y a ceux qui ont un balcon ou une terrasse, et tous ceux qui n’en ont pas.

ATTENTION, ce n’est pas juste une question de « confort », pour passer une période de confinement plus ou moins agréable :

Le vrai problème du confinement jamais évoqué par les autorités

Depuis plus d’un mois, la plupart des Français (c’est pareil en Allemagne, en Belgique et quasiment partout en Europe) sortent moins d’une heure par jour dehors, à la lumière du jour.

Et ça, c’est une véritable catastrophe.

Le manque d’exposition au soleil imposé par le confinement.

Parce qu’on est au mois d’avril, au moment où nos réserves internes en vitamine D sont quasiment déjà épuisées.

Pendant tout l’hiver, l’absence de lumière nous place déjà en situation de carence chronique en vitamine D.

Vous le savez sans doute : la vitamine D est synthétisée naturellement par l’exposition de la peau aux rayons solaires UVB…

… et sans exposition au soleil : elle n’est pas fabriquée par le corps !

Heureusement, en temps “normal”, à partir des mois d’avril et de mai, l’allongement de la durée du jour et un ensoleillement suffisant nous permettent de “remonter les niveaux”. “refaire le plein” ?

Mais ce n’est plus le cas en ce moment pour la majorité d’entre nous, alors que l’on est déjà mi-avril.

Situation déjà critique dans les maisons de retraite et chez les plus de 65 ans

On estime que 81 % des femmes et 79 % des hommes manquent de vitamine D.

Et la situation est encore pire chez les personnes de plus de 65 ans.

Avec l’âge, la synthèse cutanée de la vitamine D fonctionne moins bien.

Regardez ce que dit le Dr Lecerf, chef du Service Nutrition de l’Institut Pasteur de Lille6 :

Une personne âgée de 70 ans produit 4 fois moins de vitamine D cutanée qu’une personne de 20 ans”.

D’ailleurs, la France détient un triste record : c’est là que les personnes âgées ont les valeurs les plus basses d’Europe.

Mais la situation est pire encore dans les EHPAD : en maison de retraite, on estime que l’insuffisance en vitamine D touche 100 % des personnes âgées.

Pourquoi une simple carence est-elle si grave en ce moment ?

Parce qu’on sait que la vitamine D est essentielle au fonctionnement correct de notre système immunitaire :

  • la vitamine D aide à fabriquer une sorte d’antibiotique naturel qu’on appelle les AMP (anti-microbial peptides en anglais) ;
  • elle permet aussi d’éviter que les défenses immunitaires naturelles ne se détraquent : c’est ce qu’on observe avec les “orages de cytokines” qui peuvent faire sombrer les patients atteints du Covid-19 dans un état dramatique, souvent fatal.
  • et puis on sait depuis longtemps qu’elle réduit le risque d’infections respiratoires.

Ca aussi ça parait indispensable en ce moment, non ?

D’ailleurs, même l’OMS1 le dit depuis longtemps : la vitamine D peut réduire l’incidence des infections aiguës des voies respiratoires inférieures, ainsi que la mortalité toutes causes confondues”.

Une revue d’études a été publiée dans la “Bible” des scientifiques, le British Medical Journal en 2017 : plus de 11 000 patients ont été étudiés et 25 études décortiquées2.

Résultat : la supplémentation en vitamine D réduit de façon significative le risque d’infection pulmonaire.

Une autre étude sur ce sujet a été menée par l’université de Colorado auprès de personnes âgées de plus de 60 ans : les scientifiques américains ont montré qu’une dose élevée de vitamine D pouvait réduire de 40 % les infections respiratoires3.

Dr Byrne : “la vitamine D pour aplatir la courbe du Covid-19”

Quant au Covid-19, on dispose encore de peu d’études fiables sur le rôle que pourrait jouer la vitamine D dans cette pandémie.

  • Les auteurs d’une étude publiée il y a quelques jours dans le Irish Medical Journal indiquent qu’une carence en vitamine D pourrait augmenter le risque d’une infection au Covid-193.
  • Le Dr Byrne de l’Hôpital Saint-James à Dublin pense “qu’une supplémentation en vitamine D de la population adulte, et en particulier des travailleurs de santé en première ligne, pourrait aider à limiter la contamination et aplatir la courbe du Covid-19»4.
  • Certains médecins soulignent qu’il y aurait un lien entre les faibles niveaux de Vitamine D chez des patients et la gravité des symptômes du COVID-195.

Honnêtement, d’autres études devront confirmer tout ça.

Il est encore trop tôt pour avoir une vision scientifique complète.

Mais d’ores et déjà, on sait que la vitamine D est un des gestes les plus importants qu’on puisse faire chez soi pour sa santé pour éloigner le risque de Covid-19 et mieux y résister.

Une sorte de “geste barrière” en micro-nutrition.

Simple et facile à faire, même si on est “confiné” dans un appartement.

Comment ne pas manquer de vitamine D

Si vous le pouvez, passez donc au moins 1 heure dehors (le ministère de l’Intérieur vous y autorise), même si c’est juste pour faire le tour du pâté de maison.

Pour ceux qui ont la chance d’avoir un jardin ou un balcon, profitez-en aussi !

Il est possible de renforcer ses apports en vitamine D par l’alimentation.

Vous vous rappelez de votre grand-mère qui vous disait de prendre de l’huile de foie de morue ?

Eh bien, elle avait raison.

C’est excellent et très riche en vitamine D : deux cuillères à café vous apportent à peu près 1000 ui/j, soit plus de 2 fois des apports nutritionnels conseillés.

Je vous invite à plutôt viser au moins 3000 ou 5000 ui/j en prévention.

Ça va commencer à faire beaucoup d’huile de foie de morue !!

Les alternatives à l’huile de foie de morue

Mais il n’y a pas que ça, heureusement…

  • Le Shitaké séché, un champignon japonais apporte environ 10 000 ui/j de vitamine D par 100g. Les girolles et les morilles apportent à peu près 200 ui/j par 100g 6.
  • Le saumon, le thon, les sardines, anchois et les maquereaux apportent entre 400 et 800 ui/j pour 100 g.
  • Il y a aussi le beurre, le jaune d’oeuf, le foie de veau (entre 20 et 100 ui/j par 100g).

Ces aliments sont tous intéressants pour la santé, mais à part les deux premiers, vous voyez bien qu’il est difficile d’atteindre les 5000 ui/j recommandés.

Voilà pourquoi il me paraît indispensable de prendre les bons compléments alimentaires de vitamine D en plus.

2 conseils importants pour “remonter ses niveaux”

En pharmacie ou sur le web, vous trouverez beaucoup de vitamine D2.

C’est une des formes de vitamine D : ça s’appelle en réalité de l’ergocalciférol.

Sous cette forme, elle est beaucoup moins bien absorbée par l’organisme que la vitamine D3, le cholécalciférol.

Pire, on pense qu’elle pourrait réduire les effets de la vitamine D3 !

Regardez donc bien ce que vous achetez : mon premier conseil c’est de veiller à choisir de la vitamine D3 de qualité.

L’autre question, c’est le dosage.

Là encore, il y a deux grandes possibilités :

  • soit les “méga-doses” de 100 000 UI que l’on prend une fois par mois ou tous les trois mois ;
  • soit les doses journalières ou hebdomadaires.

Les “médecins de famille” ont longtemps prescrit les “méga-doses”, notamment parce que c’est moins contraignant que de penser à prendre sa dose de vitamine D tous les matins.

Mais c’est une erreur.

Notre organisme n’est pas capable de bien assimiler autant de principes actifs en même temps.

D’ailleurs, l’étude sur la vitamine D et les infections pulmonaires publiée dans le BMJ indique que le risque d’infection respiratoire est particulièrement réduit chez ceux qui prennent une supplémentation en vitamine D par doses quotidiennes ou hebdomadaires.

Ceux qui ont pris des “méga-doses” une fois par mois étaient moins protégés.

Voilà donc mon second conseil : privilégiez des doses journalières, idéalement 3000 ou 5000 ui/j en prévention.

En pharmacie, une des options les moins coûteuses c’est le Zyma D.

C’est une vitamine D synthétique, mais elle est très bon marché et sans excipients problématiques.

Le seul souci que j’y vois, c’est qu’il est fait avec de l’huile hydrogénée et pas de l’huile de colza comme les vitamines D de qualité.

L’autre vrai problème du Zyma D, c’est que depuis quelques mois il est souvent en rupture de stock : demandez à votre pharmacien (attention Zyma D existe aussi en “méga-doses”).

Dans votre magasin bio ou sur le web, vous trouverez d’excellents produits avec de la vitamine D3 d’origine naturelle.

Mon dernier conseil : c’est d’en prendre systématiquement du mois d’octobre au mois d’avril au moins 4000 ui/j, et 2000 ui/j le reste de l’année.

Et, tant que durera cette période de confinement, vous pouvez en prendre au moins 2000 ui/j pour combler le manque d’exposition au soleil et refaire les “réserves internes” de l’organisme.

À très vite.

Benoît Dauriac

PS : En ce moment les stocks de multi-vitamines, vitamine D et de zinc baissent très vite dans les laboratoires et en pharmacie. Je vous conseille d’en acheter maintenant.

Sources et références :

1. https://www.who.int/elena/titles/bbc/vitamind_pneumonia_children/fr/
2. Martineau Adrian R, Jolliffe David A, Hooper Richard L, Greenberg Lauren, Aloia John F, Bergman Peter et al. Vitamin D supplementation to prevent acute respiratory tract infections: systematic review and meta-analysis of individual participant data BMJ 2017; 356 :i6583
3. Issue: Ir Med J; Vol 113; No. 4; P58
4. 
https://www.tcd.ie/news_events/articles/vitamin-d-may-help-build-resistance-to-respiratory-infections-including-covid-19/
5. https://www.bmj.com/content/368/bmj.m810/rr-24
6. https://nutrition.pasteur-lille.fr/9/etudes-cliniques/nutrigold/mai-2016/la-vitamine-d-en-pratique-questionsreponses/

8 commentaires
3

Laisser un commentaire

8 commentaires

Odile GEORGES 17 avril 2020 - 17 h 21 min

Bonjour
J’ai bientôt 66 ans, habite un appartement sans terrasse ni balcon et suis confinée, bien sûr.
Voilà maintenant 5 ans que je prends 3 gouttes tous les matins de vitamine D3 Boréale. Je la trouve dans la boutique bio près de chez moi.
Mon système immunitaire fonctionne parfaitement et n’ai plus besoin d’être vaccinée contre la grippe.
Le médecin ne comprend d’ailleurs pas comment je fais pour ne rien « attraper ». Comme elle n’est pas très ouverte, je ne lui dit rien.
J’espère que mon témoignage aidera d’autres personnes à passer à la vitamine D3 boréale, pour leur plus grand bien.
Cordialement
Odile

Répondre
Jocelyne SEGURA 18 avril 2020 - 10 h 48 min

Bonjour
Je lis toujours avec beaucoup d’intérêt vos articles de santé.
A ce sujet, concernant la vitamine D3, j’utilise la D3/K2 des laboratoires herbolistiques en Vendée.
D’excellents produits. Bien cordialement

Répondre
Puigsarbe 18 avril 2020 - 18 h 15 min

Merci beaucoup pour tous vos conseils

Répondre
MARLIER Hermance 18 avril 2020 - 19 h 08 min

Bonsoir
J’ai un flacon de vit D3 naturelle de cell’inov et je dois prendre II gouttes de 10 microgramme par jour, je ne sais pas combien ça représente en UI, pouvez-vous me renseigner ?
Merci
Cordialement
Hermance

Répondre
JACQUELINE POTTIER 20 avril 2020 - 19 h 37 min

C’est un peu flou pour moi au sujet de la vitamine D, je m’aperçoit que la vitamine D d’origine végétale est moins ben assimilable d’après ce que l’on dit que la vitamine D d’origine animale .Merci par avance pour votre réponse.
Bien cordialement ;
Jacqueline POTTIER 65 ans.

Répondre
Schweitzer lucien 21 avril 2020 - 11 h 50 min

Bonjour il paraitrait que l’huile de foie de morue que l’on donne aux enfants ne seraient pas si bon que cela pour leur foie. Qu’en pensez vous Doc Jauvais docteur en médecine naturelle . L’aliment biologique humain

Répondre
Bruneau 22 avril 2020 - 9 h 29 min

Je prends depuis de très longues années 5gouttes de dedrogyl (15mg/100ml)(calcifediol),, et me demande si je peux ajouter le D3 Boreale, et savoir quelles sont leur différence
Merci pour votre éclaircissement.

Répondre
TRUMMER 10 juillet 2020 - 18 h 42 min

bonjour BENOIT , en magasin bio j’ai acheté de la vitamine D3 EN PETIT FLACON :on m’ a conseillé une seule goutte par jour dans ma compote du petit déjeuné chaque matin :selon vous est ce suffisant? BONNE SOIR2E BIEN A VOUS ANNIE

Répondre

Articles similaires