Accueil Nutriments 1 « alicament » à mettre dans TOUS vos plats
Vertus santé de l'ail

1 « alicament » à mettre dans TOUS vos plats

Par Benoit Dauriac
19 commentaires
2

Avec ces 3 indices, saurez-vous deviner quelle est cette « plante » extraordinaire ?

  • Les Égyptiens en donnaient aux ouvriers pendant la construction de la grande pyramide de Gizeh, au Caire, pour qu’ils restent en bonne santé.
  • Dans la Grèce antique, on en donnait aux athlètes olympiques pour renforcer leurs performances !!
  • Dans l’Inde ancienne, on lui prêtait même des vertus aphrodisiaques : les moines, les veuves et les adolescents n’avaient pas le droit d’en manger !

C’est un super-aliment, que vous avez forcément dans votre cuisine…

Il est délicieux, bon marché, et améliore considérablement votre santé… mais vous n’en mangez sûrement pas assez !

Ce « super-aliment » qui est dans votre cuisine pulvérise les pires bactéries !

Il s’agit de l’ail, qui est peut-être la plante “santé” la plus étudiée[1].

Ce n’est pas un hasard, car c’est d’abord un anti-bactérien et anti-viral très puissant capable de lutter contre les bactéries résistantes aux antibiotiques !

On dit d’ailleurs que c’est Louis Pasteur lui-même qui a découvert le potentiel anti-microbien de l’ail ![2]

Une étude a même montré que des mauvais microbes comme Staphylococcus aureus, Pseudomonas aeruginosa et Escherichia coli qui résistent à plus de 10 antibiotiques, étaient tués par des extraits d’ail !

Le problème, il faudrait des concentrations trop élevées d’ail pour obtenir ce résultat : c’est pourquoi les chercheurs s’intéressent plutôt aux effets préventifs (en mettant l’ail dans des aliments ou avec des bains de bouche d’ail)[3].

Encore plus incroyable : le disulfure d’allyle, un des composants chimiques de l’ail, serait 100 FOIS plus efficace que deux antibiotiques pour combattre le microbe Campylobacter bacterium d’après le Journal of Antimicrobial Chemotherapy.

Contre le rhume et la grippe aussi, le Dr Joseph Mercola rapporte que les extraits d’ail sont intéressants : ceux qui en mangent quotidiennement en « attraperaient » moins que les autres… leurs symptômes seraient moins marqués… et ils s’en remettraient 20 % plus vite !

Plus largement, l’ail “booste” toutes vos défenses immunitaires grâce à sa composition biochimique très riche :

  • les gousses d’ail contiennent des saponines, des phénols, des flavonoïdes et des huiles essentielles ;
  • elles sont très riches en nutriments : manganèse, cuivre, phosphore, potassium, en fer et en sélénium ;
  • mais aussi des vitamines C, B1, B6, B9…

Mais ce sont probablement ses composants organo-soufrés qui sont les plus intéressants.

Ce qui est étonnant… c’est qu’ils ne s’activent que lorsque la gousse d’ail est coupée ou broyée : l’alliine (inodore et sans effet) se transforme alors en allicine qui donne cette odeur si caractéristique de l’ail[4].

C’est une véritable “bombe” de bonnes choses pour votre santé :

L’ail agit sur plus de 160 maladies, y compris le cancer !

C’est ça qui explique en partie son effet sur plus de 160 maladies[5][6], notamment les maladies cardio-vasculaires :

  • L’ail dissout les dépôts de calcium qui rigidifient les artères d’après une étude publiée par le Journal of Nutrition[7] !! Et ce n’est pas tout : l’ail améliore aussi la circulation du sang dans les vaisseaux ;
  • On sait aussi qu’il aide à réduire l’hypertension : l’Organisation Mondiale de la Santé recommande son utilisation dans les cas d’hypertension modérée. Car son effet hypotenseur est modeste, mais réel[8] ; il réduit aussi le taux de lipides dans le sang et le cholestérol[9] ;
  • Des recherches sont menées pour mesurer la capacité de l’ail à protéger les cartilages contre l’arthrose[10] : certains de ses composés pourraient notamment réduire la dégradation des chondrocytes, les cellules qui composent le cartilage ;
  • Et contre le diabète[11], l’ail pourrait être une arme de plus pour améliorer le contrôle de la glycémie chez les patients atteints de diabète de type 2.

Contre le cancer aussi, l’ail présente des atouts importants :

Le Dr Jean-Paul Curtay rapporte que la consommation régulière d’ail ou d’oignon est associée à une baisse de 31 à 86 % des cancers de la bouche et du pharynx[12], du larynx, de l’œsophage, mais aussi les cancers colorectaux et ceux du rein.

Cet effet protecteur a aussi été relevé – dans une moindre mesure – pour les cancers hormonodépendants : cancer du sein, cancer des ovaires ou cancer de la prostate.

Vous avez compris que l’ail est un vrai “alicament” : mettez-en autant que possible dans votre assiette !!

Deux secrets pour « booster » le potentiel antioxydant de l’ail ?

Car si vous souhaitez vraiment bénéficier de ses vertus “santé”, il n’est pas question de manger un peu d’ail dispersé pour assaisonner une salade de temps en temps :

L’herbaliste Christophe Bernard conseille d’en manger 1 à 2 gousses par repas, et il a une technique pour augmenter son potentiel thérapeutique :

“Écrasez l’ail avec un presse-ail et étalez-le sur une assiette. Laissez reposer pendant au moins 10 minutes, le contact avec l’air favorise la disponibilité de l’allicine”.

Une autre technique, c’est d’utiliser des gousses germées.

Vous avez sans doute laissé trop longtemps dans votre cuisine des gousses d’ail qui ont fini par germer.

Peut-être avez-vous pensé qu’elles ne sont plus bonnes à manger.

Au contraire, elles sont encore meilleures !!

Quand elles germent, les plantes sont plus susceptibles d’être attaquées par des bactéries ou des insectes : pour se défendre, elles développent des substances qui sont toxiques pour ces micro-organismes, mais qui sont bonnes pour la santé humaine[13] !!

C’est ce qui explique que les gousses d’ail germées auraient une teneur beaucoup plus forte en anti-oxydants.

Mais il y a un problème avec l’ail qu’on ne peut pas ignorer : l’odeur et l’haleine qu’il transmet à celui qui en mange :

Pourquoi les femmes adorent les hommes qui mangent de l’ail !

Bien sûr, chacun a ses techniques ou ses “trucs de grand-mère” pour chasser l’odeur d’ail. Certains prétendent que manger du persil annule l’haleine désagréable… D’autres croquent un morceau de chocolat noir (à plus de 75 %) ou une pomme.

Je vous laisse essayer et me dire !

Je voudrais juste terminer cette lettre par une expérience étonnante menée par l’Université de Stirling en Écosse et l’université de Prague en République tchèque[14] :

42 hommes ont dû manger soit de l’ail, des compléments d’ail, ou rien du tout… pendant 12 heures, des capteurs étaient placés sous leurs aisselles pour collecter les odeurs…

82 femmes ont ensuite dû sentir l’odeur ainsi collectée : de façon très étonnante, l’odeur des hommes qui avaient mangé de l’ail ou des extraits d’ail était jugée moins forte et beaucoup plus attirante !!

Les auteurs de l’étude – surpris eux-mêmes par ce résultat – suggèrent une explication « évolutionniste » : les femmes seraient attirées par cette odeur porteuse de bienfaits pour la santé, notamment pour ses effets anti-oxydants et anti-microbiens !

J’espère que cette expérience rigolote vous aidera à ne plus vous priver d’ail pour de mauvaises raisons !

L’autre solution, si vraiment vous avez du mal avec cette odeur, c’est de manger des extraits d’ail en compléments alimentaires :

  • il y a les produits Solgar que vous trouverez en pharmacie et qui sont excellents ;
  • et si vous voulez en acheter sur le web, je vous recommande les extraits d’ail du laboratoire Vitall +, c’est aussi un produit de très bonne qualité.

À très vite,

Benoit Dauriac

Sources :[1] The Journal of Nutrition Supplement—2014 International Garlic Symposium: Role of Garlic in Cardiovascular Disease Prevention, Metabolic Syndrome, and Immunology
[2] Avicenna J Phytomed. 2014 Jan-Feb; 4(1): 1–14. – Garlic: a review of potential therapeutic effects
[3] J Indian Soc Pedod Prev Dent. 2007 Oct-Dec;25(4):164-8.
Inhibitory activity of garlic (Allium sativum) extract on multidrug-resistant Streptococcus mutans. Fani MM1, Kohanteb J, Dayaghi M.
[4] https://www.passeportsante.net/fr/Nutrition/EncyclopedieAliments/Fiche.aspx?doc=ail_nu
[5] https://articles.mercola.com/sites/articles/archive/2015/11/16/benefits-garlic.aspx
[6] http://www.greenmedinfo.com/substance/garlic
[7] https://academic.oup.com/jn/article/146/2/416S/4584712?sid=313049a8-58b3-4e4a-a783-3140c500b7b7
[8] https://www.altheaprovence.com/blog/hypertension/
[9] https://www.medicalnewstoday.com/articles/265853.php

[10] (Williams FM, Skinner J, Spector TD et al. Dietary garlic and hip osteoarthritis: evidence of a protective effect and putative mechanism of action. BMC Musculoskelet Disord 2010; 11: 280)
[11] Pak J Pharm Sci. 2011 Oct;24(4):565-70. Garlic (Allium sativum) supplementation with standard antidiabetic agent provides better diabetic control in type 2 diabetes patients.
[12] Jean-Paul Curtay, Dossiers de santé & nutrition, mai 2015.
[13] J Agric Food Chem. February 10, 2014 : https://pubs.acs.org/doi/abs/10.1021/jf500603v
[14] https://www.telegraph.co.uk/health-fitness/body/eating-lots-of-garlic-makes-men-smell-more-attractive-to-women/

19 commentaires
2

Laisser un commentaire

19 commentaires

BARASCUT gisele 11 avril 2020 - 16 h 44 min

merci beaucoup pour l’article mais il faudra y revenir :il existe différentes sortes d’ail(ail violet) mais soutout que faut il penser de : l’ail noir fermenté que l’on voit dans les magasin???
Merci pour la suite Une confidence tous les jours au petit déjeuner je croque un grain d’ail depuis des lustres

Répondre
Monique Magny 18 avril 2020 - 14 h 17 min

Merci beaucoup Monsieur Dauriac. Je prends une gousse d’ail tous les matins avec une tartine beurrée pour fortifier mon système immunitaire car je suis atteinte de polyarthrite rhumatoïde. Vos informations me confortent et m’encouragent à continuer.

Répondre
Mme ROUSSY Nelly 11 avril 2020 - 20 h 04 min

Bonsoir Monsieur Dauriac,
J’ai trouvé votre message très intéressant. Cependant, j’enlève le germe de l’ail, sinon je ne le digère pas.
Est-ce que l’ail, dans ce cas, perd de son efficacité ?
Merci de votre réponse à ce sujet.
J’aime beaucoup vos sujets : continuez ainsi à nous intéresser.
Cordialement.

Répondre
ROBIN 16 avril 2020 - 9 h 56 min

C’est bien exact. Je consomme beaucoup d’ail et me porte bien à 80 ans.

Répondre
Gayet 16 avril 2020 - 12 h 30 min

Ne pas oublier le chlorure de magnésium qui augment le défanse immunitaire de 300%. On trouve des sachets de 20 grammes pour un litre d’eau. Boire 10 à 12 centilitres chaque jour pendent 5 jours.

Répondre
Charrier BOUILLET Éliane 16 avril 2020 - 21 h 40 min

Merci, moi je réside en EHPAD j’ai de l’hypertension, et comme je trouve la cuisine très fade ,j’assaisonne les plats avec l’ail et ça marche!!

Répondre
Marie - Noëlle Dugauquier 21 avril 2020 - 10 h 35 min

Bonjour,
Les bienfaits de l’ail ne concernent ils que concernant l’ail cru ?
Merci.

Répondre
HENRY.H.DANAN 21 juin 2020 - 14 h 16 min

faut il manger l’ail cru ou cuit avec les autres aliments

Répondre
NYANDWI Agrippine 22 juin 2020 - 19 h 25 min

Moi je suis en Afrique exactement au Burundi. Merci des informations que vous venez de nous partager et je suis extrêmement intéressée par la guérisons par les plantes médicinales.

Répondre
BOULANGER 28 juin 2020 - 11 h 33 min

très intéressant et bien expliqué ! merci ! on peut privilégier l’ail bio !!!!

Répondre
CATHERINE CAULLERY 1 juillet 2020 - 17 h 58 min

Compliments….grains de café
Pourriez vous, donner des conseils,pour l’exces de ferritine…
Pour nettoyer le foie…merci

Répondre
Carré 9 juillet 2020 - 4 h 55 min

Bonjour, Je ne mangeais plus d’ail parce que je ne le digèrais plus et puis on m’a conseillée des olives farcies d’ail et macérées dans l’huile – depuis je digère l’ail à nouveau et le goût en est très délicat – on en mange par gourmandise –

Répondre
Yvonne FOSSE 13 août 2020 - 16 h 05 min

Il est bien connu que l’ail chasse même le loup-garou et que nos ancêtres en accrochait à leur porte pour éloigner les mauvais esprits… alors utilisons-ae sans restriction

Répondre
giselle traineau 9 octobre 2020 - 10 h 34 min

Très intéressant, mais pourriez-vous parler de l’ail noir. Merci.

Répondre
pierre desseaux 9 octobre 2020 - 15 h 37 min

tout à fait d’accord.

Répondre
Rutkowski 21 octobre 2020 - 11 h 29 min

Jus du l’ail extrait par extracteur a une valeur pour la santé?. Je ne peut le digérer donc je utilise le jus pour fluidifier le sang.
Les médicaments m’ont abimé le tube digéstif, dons je me depanne. A votre avis c’est valable?.
Bonne journée et bonne continuation.

Cordialement St. Rutkowski

Répondre
LATIL 25 octobre 2020 - 8 h 19 min

Bonjour ! Que pensez vous des gousses d’ail que l’on troue sur les marchés, qui sont dépouillées de l’enveloppe et du goût fort de l’ail à l’état brut? Mille merci! Henri Latil

Répondre
.Loundine 26 octobre 2020 - 23 h 13 min

L ‘ail germé certes, mais le germe d’ail contient du cyanure donc risque d’empoisonnement…ce pourquoi il faut toujours retirer le germe avant d’utiliser l’ail.

Répondre
Anouilh 8 novembre 2020 - 8 h 27 min

Bonjour,
Dommage que vous ne parliez pas de la digestibilité de l’ail. Je l’aime beaucoup mais le digère très mal , même en retirant le germe. Ça me remonte pendant des heures. En revanche , cuit, ça passe très bien. Je préfère manger des produits naturels, pas des médicaments ou des compléments alimentaires. Merci de vos conseils.

Répondre

Articles similaires